• Accueil
  • > Afrique
  • > Elections en Afrique: quand les vieux renards se croient les derniers remparts.


Elections en Afrique: quand les vieux renards se croient les derniers remparts.

A la tête du Zimbabwé depuis 1987, Robert Mugabé n’a pas encore dit son dernier mot. Il s dit pas encore prêt pour dire « auevoir à la présidence »

Dans ces derniers propos, sous forme de menace, Gabriel Mugabé rejette et refue toute éventualité de cerder le pouvoir – même de la manière la plus démocratiqe – à Tsvangirai. celui-ci est perçu comme, en toute théorie, le favoris des éléctions.

Pour rappel, ces élections ont débuté en mars 2008, dans des situations anticonstitutionnelles, et ne sont pas en phase de prendre fin dans des circonstances contraires.

Il importe cependant, pour le peuple zimbabwéen, que les partis politiques, dans la course à la présidence, jouent franc jeu. et cela dans un esprit démocratique, constitutionnel, et selon le verdict des urnes.

L’Afrique doit donc urgemment amorcer un véritable processus démocratique dans les jeunes Nations africaines; non seulement pour le bien des peuples africains mais aussi pour le progrès socio-économique des Etats africains.

Pour l’instant l’Afrique est loin de sortir de l’auberge.

MC DEMARI, votre serviteur.

0 commentaire à “Elections en Afrique: quand les vieux renards se croient les derniers remparts.”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



LA GRIPPE PORCINE |
Kevin Long Production |
animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | To be In' life
| infolyonsud
| AKWABA